Suite à mon article concernant l’ameublement « zéro déchet »

Voici l’interview de Recycl’Art Atelier, je vous laisse découvrir ses répondes.

Adeline nous invite dans son atelier 🙂


Interview :

Son atelier

Peux tu nous dire qui se cache derrière Recycl’Art Atelier ?

Bonjour, Je m’appelle Adeline, j’ai 33 ans. Mon parcours est un peu atypique, titulaire d’un BEP sanitaire et social et d’un BEP mécanique auto, j’ai travaillé 1 an en tant que préparatrice automobile dans un dépôt vente haut de gamme à Mouvaux. J’ai ensuite changé et ai travaillé pendant plus de 10 ans en tant que AVS au domicile des personnes âgées ( 5 ans salariée et 5 ans à mon compte en CESU). Je m’occupe encore aujourd’hui une fois par semaine d’un monsieur pour son ménage sur Lambersant.

Comment as tu eu l’idée de Recycl’Art Atelier ?

Nous sommes arrivées à la campagne ( Mametz ) en 2015 et un jour j’ai eu l’idée de faire une lampe pour chez nous, l’entreprise est « née » comme ça ! Je l’ai créée en Juillet 2016. Je suis très sensible à l’environnement, l’écologie… la déco récup était donc une évidence. Nous avons acheté une ferme ( Fléchin ) en décembre 2017, j’ai du coup un bel espace pour m’éclater à créer !

Ses créations

Présentes nous ton concept ?

Le concept de Recycl’Art Atelier est de chiner plein d’objets « anciens » , du métal, du bois, du cuivre … et détourner ceux ci de leur fonction initiale afin de leur donner une seconde vie… Je suis donc spécialisée dans le upcycling ! Je suis persuadée que dans une vie, nous en vivons plusieurs … les objets aussi !

Où trouves tu tes inspirations ?

Mes inspirations ? La vie en général, les rencontres, les émotions, les humeurs… Quand je vois un objet, je sais tout de suite s’il peut ou non devenir une pièce déco ! Je suis une personne qui grandi et avance à l’intuition, au feeling.

Comment se déroule la réalisation ? Combien de temps ?

C’est très aléatoire, je peux passer 1 heure ou 1 semaine sur une même pièce… rien est calculé, rien est programmé… Je peux commencé à travailler un objet, le laisser tomber puis le reprendre 2 jours plus tard… le feeling et l’intuition ! D’ailleurs je déteste prévoir, la routine, programmer des choses, dans la vie comme dans mon travail.

Ses créations

En quoi tes créations sont différentes de celles des magasins ?

C’est très différent car tout ce que je crée est unique, est artisanal… Quand des gens achètent mes pièces, c’est une partie de moi qui part avec eux, j’y intègre mes émotions du moment qui restent vivantes dans l’objet fini !

Ton oeuvre préférée ?

Je n’ai pas de pièce préférée, mais incontestablement, les lampes sont ma « croix d’agadès » ( un guide, une direction… )

Où peut on acheter tes créations ?

J’ai un site internet ( non marchand, site vitrine ), une page Facebook et un compte Instagram. Il suffit de me contacter. Sinon j’expose dans des marchés de créateurs tout au long de l’année ainsi que la braderie du vieux Lille en juin et la braderie de Lille en septembre, j’ai également exposé des pièces ( lampes et meubles ) au magasin MAD Stores 147 rue de Dronckaert à Roncq. Pour savoir où me rencontrer, vous pouvez vous inscrire à la newsletter en m’envoyant vos adresses mail, ou en me suivant sur les réseaux sociaux. L’atelier est également ouvert au public, il suffit simplement de me contacter par téléphone pour prévoir un rdv 🙂

As tu des projets futurs à nous confier ?

Pas pour l’instant, mais cet hiver j’ai aménagé tout le bar d’une salle de concert « le Metaphone » à Oignies. C’est un site minier et on m’a proposé de détourner quelques pièces de la mine en mobilier, ils m’ont aussi acheté quelques pièces ( lampes et ameublement ). Vous pouvez découvrir ça sur mon site rubrique « Projet Le Metaphone ». J’espère en tout cas, grandir encore grâce à ce projet là !

Un dernier mot ?

Je vais en mettre deux 🙂 Cultivons la différence.

La beauté se trouve dans la naissance créative de l’imperfection. A bon entendeur !!!



Pour découvrir son univers c’est ici 🙂

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *