Pour commencer ?

Le MOLY c’est qui ?

Le Moly est créé à Pau en 2014 par Jennifer. Après sa licence en gestion et plusieurs années de voyages, elle décide de se spécialiser dans le savon à froid. Jennifer fabrique à la main ses savons et ses déodorants, avec des ingrédients naturels et biologiques, en privilégiant un approvisionnement local. Certifié bio, cruelty free et vegan.

Continuons :

  • Le « rose-avocat » c’est quoi ?

C’est un savon saponifié à froid qui est contenu dans un étui conçu à partir de feuilles de choux. Son surgraissage est à hauteur de 10%. Il est enrichi aux huiles végétales d’avocat et de rose musquée. Il est dépourvu d’huile essentielle et huile de palme. Fabriqué en France à la main à Pau. Certifié Bio, labellisé cruelty free, vegan et slow cosmétique. Disponible sur la boutique slowcosmestique.

  • Crash test :

Points positifs : Sa composition est naturelle et douce pour la peau comme pour la planète. Il convient à toute la famille. Son odeur est délicate et subtile. Son étui est 100% biodégradable.

Point négatif : … a vous de me le dire 🙂 ?

Pour finir :

Mon avis :

Ayant adoré le déodorant crème de la marque, j’ai souhaité tester leur savon saponifié à froid « rose-avocat ». Pourquoi celui ci spécialement ? Désireuse d’avoir un savon délicat pour ma peau (qui je vous le rappelle est atopique à tendance psoriasis), hydratant et qui peut convenir à toute la famille grâce à son absence d’huile essentielle, je me suis tournée vers ce dernier. Je tiens à vous prévenir, je l’ai utilisé pour le visage comme pour le corps. Après plusieurs semaines d’utilisations et constatant que le savon sur mon visage était adéquat, je me suis lancée et l’ai testée sur mon corps. Et là miracle ! Aucun effet non désiré, aucune plaque ou démangeaison constatée. J’ai également adoré son parfum subtile et délicat. Moi qui ne suis pas très fan des odeurs agressives. Vous l’aurez compris sans aucun doute ! Je suis totalement conquise 🙂



Et vous ?

L’avez vous essayé ?

Pour lequel avez vous craqué ? et pourquoi ?

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *